Histoire: le bol Breton

Le bol breton, produit phare de la Faïencerie de Pornic

Maison familiale fondée depuis 1947, la Faïencerie de Pornic perpétue une tradition vieille de trois siècles.

Le bol prénom, traditionnellement orné d’un prénom calligraphié à la main, est né en 1950 sous le pinceau de Raymond Cordier, alors chef d’atelier de la Faïencerie de Pornic. 

Le destin de l’entreprise est depuis cette époque liée à la faïencerie de Niderviller qui fabriquait le biscuit de faïence alors que la faïencerie de Pornic était chargée de la décoration. La faïencerie de Niderviller connaît dans les années 90 une crise financière et entraîne alors la Faïencerie de Pornic vers un redressement judiciaire en juin 1993.

En 1994, Jules Wagner, Luxembourgeois d’origine et ancien responsable commercial export chez Villeroy & Boch, rachète la manufacture pornicaise, sans celle de Niderviller.


Grâce à son expérience de la profession et à son réseau relationnel, Jules Wagner développe les ventes à l’exportation, notamment aux États-Unis, sous le nouveau label 
French Héritage.

 

Les collections pour les Arts de la Table retrouvent alors un second souffle et représentent jusqu’à 20% d’une production totale chiffrée à 800.000 pièces par an. De jeunes stylistes rénovent les motifs traditionnels.

Le bol Breton était à l’origine entièrement peint à la main et orné d’un personnage de petit Breton.  Le célèbre Petit Breton a ensuite trouvé une compagne. Aujourd’hui, la garde-robe de ces petits personnages ne compte pas moins de 68 costumes, selon la région où le bol est commercialisé ! 

 

Les étapes de fabrication des bols bretons

Plusieurs étapes sont nécessaires avant de mettre en vente un bol prénom

  1. une couleur est passée à l’éponge sur les rebords du bol 

  2. un prénom y est inscrit à la main 

  3. les dessins sont exécutés à la main ou avec l’aide de pochoirs, de tampons ou de poncifs (sorte de calque) 

  4. le bol est émaillé avant le dessin ou après. 

  5. pour finir, chaque pièce doit sécher 24 heures avant d’être mise au four pendant 10 heures. 

Il s’agit donc d’un savoir faire local depuis 1947 que l’entreprise essaie de faire perdurer le plus longtemps possible.

 

Attention, il existe des contrefaçons dont les motifs ne sont pas réalisés à la main ! Pour reconnaître un vrai bol breton, voici quelques astuces :

bolbreton__030698500_1450_08042012

  • Les anses « à oreilles » sont bordées d’un liseré bleu.

  • Ce sont des danseurs bretons en costume traditionnel peints au fond du bol.

  • Le prénom est calligraphié sur le côté.

  • Il y a le sigle de la faïencerie bretonne sous le bol.

 

Définitions:

  • Le Biscuit est une « pièce » ayant subi une première cuisson à 1000°C. Prêt à être décoré et émaillé, le biscuit de faïence est poreux, à la différence de celui de la porcelaine, cuit à 1400°C, qui est imperméable.
  • Émail : Verre opaque, coloré ou non, qui rend imperméable et brillant le biscuit poreux de la faïence.
  • Éponge : Éponge naturelle, comprenant deux espèces, l’oreille d’éléphant ou la fine de Syrie, qui, imprégnée de couleur, permet le décor à l’éponge. L’espèce syrienne a aujourd’hui disparu et l’éponge est désormais synthétique.
  • Faïence : Produit céramique à pâte poreuse, recouvert d’un émail opaque ou d’une couverte transparente qui le rend imperméable et permet un décor.

 

 

Sources:
http://www.faiencerie-pornic.fr/entreprise/
http://www.gralon.net/articles/commerce-et-societe/artisanat/article-le-bol-prenom—un-objet-typique-de-pornic-4141.htm
http://www.patrimoine-local.fr/les-bols-bretons-pornic/
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s