Origine du Triskel

Le triskèle , également orthographié triskell ou triskel ou appelé aussi triquètre ou triscèle (du grec τρισκελης, « triskélès » qui signifie à « trois jambes ») est un symbole représentant trois jambes humaines, ou aussi trois spirales entrecroisées ou tout autre symbole avec trois protubérances évoquant une symétrie de groupe cyclique.

Bien qu’on prête communément une origine celtique à ce symbole, ce n’est en réalité que partiellement exact. S’il est vrai que ce peuple en fit un usage fréquent durant le second âge du fer que l’on appelle la Tène (Ve – IIe siècle av. J.-C.), le triskèle était représenté par l’homme depuis la période Néolithique, comme en témoigne le tombeau de Newgrange, daté d’environ 3 200 avant notre ère. Le symbole est gravé à plusieurs endroits, notamment sur une grande pierre à l’entrée. il aurait donc été utilisé plus de 2 500 ans avant que les celtes soient présents en Irlande.

Après avoir été oublié un temps, le triskèle réapparut à la fin du VIe siècle dans l’art Mérovingien, avant d’être à nouveau mis de côté sauf en Irlande, où il reste présent sur de nombreux monuments et enluminures.
Le 
symbole du triskèle fut populaire dans les milieux druidiques dès la fin du XIXe siècle. Dans les années 1914, il fut redécouvert en Bretagne, notamment dans des revues à caractère nationaliste. Ultérieurement, il fut propagé par le Parti national breton qui l’adopta comme insigne en 1940. Il est encore utilisé de manière officielle en Irlande (Il figure également sur le drapeau de l’île de Man).
Le renouveau de la musique celtique et son succès (Alan Stivell par exemple) contribua largement à faire connaître le symbole. La mode du triskèle popularisée par les médias et les promotions de concerts se propagea en Bretagne puis un peu dans toute la France, sous forme de logos, de bijoux, de vêtements etc. Aujourd’hui, le triskèle est fortement installé dans l’image symbolique de la Bretagne.

Il y a plusieurs interprétations de ce symbole:

  • La première, la plus courante, est que les trois branches représentent l’Eau, la Terre et le Feu. Mais d’autre disent qu’il s’agit du Ciel, de la Terre et de l’Eau.

  • Une autre interprétation possible est que les branches symbolisent les trois principaux dieux de la religion celtique : Lug, Ogme et Dagda
    Certains disent encore que les branches symbolisent le sommeil, le rêve et l’éveil

  • D’autres disent qu’il s’agit du cycle de la vie : enfance, vie adulte, vieillesse
    Il peut aussi symboliser le passé, le présent et le futur

  • Certains se demandent aussi si, tout simplement, le Triskell ne serait pas inspiré du trèfle !

 

Symbole

Le Triskell, avec ses courbes, est symbole de dynamisme, d’enthousiasme, contrairement aux croix figées. Les branches d’un Triskell doivent toujours tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, qui est le sens sacré (paix). Lorsque les branches d’un Triskell ne tournent pas dans ce sens-là, on dit que c’est signe de guerre ou de conflit (sens maléfique).

En tout cas, ce qui est sûr c’est que le Triskell est devenu le symbole Interceltique le plus répandu.

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s